Que la lumière soit

Que la lumière soit

L'homme animal ou l'homme pécheur


 

L'homme animal ou l'homme pécheur

 

       L'homme animal ou l'homme pécheur animé par de bas instincts ;  il se laisse conduire par tout les trompe-l'œil. Il aime le plaisir plus que la vérité, avide de tout se qui peut satisfaire son « moi ».

        Il est dénué de toute moralité. Son "moi je" est devenue son dieu. Il a toujours raison et il sait tout mieux que les autres son « moi » est devenue si gros qu'il ne voit plus que lui. Avide comme une sangsue, au fil du temps il est hors de sens et lorsque l'on s'adresse à sa personne, si ce n'est pas pour le flatter ; sois il monte sur ses « grands chevaux » et vous tient un langage de méprisant et s’il  le pouvait il vous mettrait à mort.

       Il se complait à laisser sa conscience crier en vain. Ou fatigué de l'entendre il la bâillonne avec des excuses sans fondements pour se justifier. Mais c'est en vain.

      C'est ainsi que Jésus à été  crucifié ;  il ne leur disait pas ce qu'ils voulaient entendre ;  ils l'ont mis à mort. Mais c'était pour eux et nous qu'il mourait pendu au bois.  

Christian




 




28/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres