Que la lumière soit

Que la lumière soit

Je n'ai plus rien à perdre que la vie


Je me suis converti, par le témoignage d’une amie que je connaissais depuis 6 ans.
J’observais son comportement depuis tout ce temps, quelque chose en elle était différent, mais je ne parvenais pas à m’expliquer ce que c’était.
Nous discutions de temps à autre en nous croisant sur la route quand elle se rendait au travail. J’étais alors sans emploi, une vie de bars et de sorties nocturnes, vivant seul dans la précarité médicale et financière.
Elle m’offrit un jour une Bible en me parlant une fois de plus de Jésus-Christ, mais pour moi cela n’était pas encore le moment.

Aujourd’hui, je peux dire que Dieu a utilisé cette situation pour m’amener à lui, car j’étais un homme rempli de certitudes, rompu dès mon enfance aux soucis de la vie.

Il a donc fallu que Dieu brise mon orgueil, ce qui a demandé pas mal de temps. Mais l’amitié fidèle de cette femme, le travaille de Dieu en moi, finirent par avoir raison de ma vie de pécheur.

Cherchant à sortir de cette vie médiocre, j’ai crié au secours au-dedans de moi, une nuit de juillet 1985 seul dans ma chambre, j’ai parlé ainsi : « Je n’ai plus rien à perdre que la vie » ; quand j’en fais le bilan, comparant la vie de mon amie à la mienne ; rien n’allait pour moi. "Puisque toi Jésus-Christ tu as changé la sienne, fait de même pour moi, je reconnais et décide d’abandonner ma vie de pécheur, je prends pour moi ta mort sur la croix, pour le pardon de mes péchés, je te cède les rênes ma vie, viens et règne en moi, par ta résurrection."

Aujourd’hui, je fais un autre bilan : je suis marié à une chrétienne, père de deux enfants nés de nouveau, des amis, des frères et sœurs en Christ, un emploi stable, une maison, mais surtout la vie éternelle par grâce.

Joseph... merci Joseph





08/11/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres